Polémique du bain de foule : Amandine Petit, Miss France 2021, s’exprime

Polémique du bain de foule : Amandine Petit, Miss France 2021, s’exprime

Rédigé le 07/01/2021

Alors qu’elle venait d’être élue Miss France 2021, Amandine Petit a pris un bain de foule pendant une séance de dédicaces dans un centre commercial en Moselle. Une rencontre qui a créé la polémique en ces temps de crise sanitaire.

"Les gens étaient heureux de venir"

Après la prise de parole de sa patronne Sylvie Tellier sur cette affaire, Amandine Petit s’est expliquée, le mardi 5 janvier 2021, sur le plateau de l’émission ‘Quotidien’ avec Yann Barthès. "J’étais invitée à cet événement-là qui n’était pas organisé par le comité Miss France", commence la Reine de beauté dans des propos repris par les médias français comme Purepeople.

Selon la plus belle femme de France, "peut-être qu’ils ne n’attendaient pas une telle foule mais d’un autre côté, on est dans une période où il n’y avait pas de public à Miss France, les gens étaient heureux de venir".

> A lire aussi : ‘Miss France 2021’ : Amandine Petit victime d’usurpation d’identité sur Twitter

Dans le respect des normes sanitaires

Amandine Petit explique ensuite ne pas avoir la mainmise sur l’organisation. En tout cas, "on a respecté au plus possible les gestes barrières", assure-t-elle, et "on avait la sécurité qui était présente, on avait des autorisations pour. Ça a été fait comme ça. J’avais un plexi, j’avais le masque".

Sylvie Tellier, directrice générale de l’Organisation Miss France, contactée par Le Parisien, a expliqué le dimanche 3 janvier : "nous ne sommes pas organisateurs (…) La gestion du public n’est pas de notre ressort". Elle avait aussi précisé que les choses se feront comme avec Clémence Botino en 2020. A savoir, participation à des événements, à des élections locales, régionales, des invitations pour des séances de dédicaces, "toujours dans le respect des normes sanitaires".